>

Clémence Ledoux

mere nouveau site

Clémence Ledoux naquit à Halluin, dans le Nord, en 1888. D'abord ouvrière, puis religieuse pendant plusieurs années, elle fut contrainte par les autorités ecclésiastiques de quitter la vie religieuse et s'installa à Paris, puis à Bois le Roi, près de Fontainebleau.

A Bois le Roi, Clémence mena une vie ordinaire. On dit son attention au prochain et son zèle à faire connaître la Vierge Marie, qu'elle aimait à invoquer sous le titre de Reine immaculée de l'Univers, et à faire introniser dans les foyers.

L'impulsion donnée par le Pape Pie XII au culte marial allait dans le même sens. Par exemple, revenant des cérémonies de la proclamation de la Royauté de Marie à Rome, le Cardinal Gerlier, archevêque de Lyon, présida en personne une des premières intronisations.

Plusieurs personnes témoignèrent avoir retrouvé au contact de Clémence Ledoux le goût de prier la Vierge Marie et de la prendre chez eux, comme leur Mère et Reine.

Clémence Ledoux mourut à Bois le Roi en 1966.

* * * * * * * * * *

La première période de la vie de Clémence Ledoux a longtemps été mal connue par manque d'accès aux sources historiques fiables. En 2012, nous avons eu accès à ces archives : leur étude est en cours et aboutira à une connaissance sûre de ce qui se passa alors.

Mais il est déjà avéré et certain que les autorités ecclésiastiques compétentes ont toujours gardé une grande réserve à son égard, et ne lui ont jamais reconnu une quelconque autorité spirituelle.
On peut donc dire que Clémence mena, avec ses proches, un "apostolat privé".

La Famille des Messagers de Marie, Reine immaculée naquit grâce à des proches de Clémence, conscients de l'importance de la dévotion mariale pour la vie chrétienne. Ce furent notamment Mère Gabriel Gallagher (Assistante générale des Soeurs de Cluny de 1947 à sa mort en 1961), père Claude Masurel (1914-1999) et père Jean Courtial, SJM.
Venus d'horizons divers, ils ont posé les bases de cette Famille spirituelle, qui regroupe des laïcs, des prêtres et des religieux répartis à travers le monde.

Certains accompagnèrent les débuts de la Fraternité, quand quelques personnes appelées à la vie consacrée commencèrent à vivre une vie communautaire à Bois le Roi. Aujourd'hui la Fraternité compte une trentaine de membres et de nombreux amis.